Moteurs de recherche spécialisés

Les moteurs de recherche spécialisés sont très pratiques pour rechercher de la littérature scientifique et académique sur Internet. Ils doivent cependant être utilisés en complément d’autres outils.
 
~ Avantages : les moteurs de recherche spécialisés sont gratuits et faciles à interroger. Ils permettent de rechercher et de trouver des références et des documents à partir de n’importe quel ordinateur.
 
~ Inconvénients : on ne connaît pas toujours les ressources indexées, l’accès au texte intégral est souvent payant et les listes de résultats ne sont pas toujours exhaustives. Nous vous conseillons donc de compléter vos recherches avec l’interrogation des catalogues de VetAgro Sup et des bases de données.
 
 
Cours en ligne gratuit à destination des étudiants en médecine vétérinaire pour  développer des compétences en recherche d’informations sur Internet.
 
 
Outil de recherche développé par Google. Les documents référencés sont des articles scientifiques, des pré-publications, des livres électroniques, des thèses universitaires, etc.  Ils peuvent provenir de sources telles que des éditeurs scientifiques, des sociétés savantes, des universités et d'autres organisations de recherche. La principale limite est que l’on ne connaît pas précisément la composition de l’index de Google Scholar. 
Guide Form@doc : Google scholar, sur les épaules des géants (Université Bretagne Loire)
 

Microsoft Academic Search (Microsoft)
Indexe plus de 50 millions de publications issues de sources gratuites et payantes (Elsevier, Springer, etc.). Ce moteur est également utile pour identifier des réseaux d’auteurs (co-author graph)

 

Science Research.Com (Deep web Technology)
Indexe plus de 400 collections dans le domaine des sciences et techniques (Pubmed, Ingenta Connect, etc.) ainsi que des portails sur la science (Science.gov., WorldWideScience)

 

Moteurs de recherche multidisciplinaires spécialisés sur les Ressources en Open Access

Base  (Bibliothèque de l'Université de Bielefeld)
Un des moteurs de recherche les plus important en particulier pour les ressources universitaires en Open Access (plus de 2800 sources de contenu de qualité académique). Décrit les ressources du « Web profond »  ignorées par les moteurs de recherche "commerciaux". L'affichage des résultats de recherche comprend des données bibliographiques précises, les droits d’utilisation sont mentionnés. En outre, plusieurs options permettent de trier et d'affiner la liste des résultats de la recherche. L’option « type de document » est particulièrement développée (livres, articles, cours et travaux universitaires, thèses, critiques, audio, image, logiciel etc.). L'interface de recherche est disponible en français et permet d'enregistrer l'historique de recherche ou encore des flux RSS.
 


OAIster

Moteur de recherche  américain qui indexe une large gamme d’archives open source (images, articles de journaux, textes, livres, vidéos, sons), de niveau universitaire, en provenance de plus de 500 institutions académiques.

 

OpenDoar  (Centre for Research Communications, Royaume-Uni)
Annuaire  de plus de 2 200 archives ouvertes universitaires  dans le monde. Il  est doté d’un moteur de recherche qui  permet d’interroger le contenu des serveurs répertoriés

 


OATD

(Open Access Theses and Dissertations) : moteur de recherche spécialisé sur la recherche de thèses de doctorat et de mémoires publiés dans le monde en libre accès

 


DART-Europe

Moteur de recherche des thèses électroniques en libre accès de 28 pays européens

 

Pour en savoir plus :

Foenix-Riou, Béatrice (BFR Consultants). Recherche éveillée sur internet : quelles alternatives à Google dans le domaine scientifique/santé. 26èmes journée du RNDH, 18 octobre 2013
Malingre, Marie-Laure; Serres, Alexandre. Connaître les moteurs de recherche de l’information scientifique. URFIST de Rennes, 12 avril 2012